Cabinet d’architectes: Chamoin Melsens Architectes Associés

Concept

Des panneaux de façade en BFUHP aux perforations étoilées habillent un local d’accueil sur le plateau de Sion.

Ces panneaux ont une une dimension de 2 m x 3 m et ont été réalisés par incrustation de réservations en polystyrène. Ils ont été fixés par des attaches invisibles constituées d’équerres et de tiges filetées en acier inoxydable sur l’ossature du bâtiment.

«Nous avons opté pour le BFUHP car nous souhaitions associer à la fois l’épaisseur et la compacité du matériau avec des transparences. Il y a aussi la texture, douce et polie, ainsi que la teinte unie et profonde. Les possibilités d’utilisation sont innombrables car c’est avant tout une matière à travailler. C’est avec plaisir que nous retravaillerons avec la société Fehr.
En tant qu’architecte – prescripteur, c’est la première fois que je travaille en direct avec un fabricant et c’est très stimulant car on a vraiment la sensation de créer un objet unique, et d’ailleurs c’est le cas. Habituellement, c’est l’inverse : nous travaillons avec des produits finis, totalement standardisés, normalisés. En tant qu’architecte, j’apprécie énormément cet aspect artisanal, du sur-mesure, hors des sentiers battus.»

Un local intégré à son environnement : les étoiles de Sion

La façade du local est composée de panneaux aux perforations en forme d’étoiles. Ce motif original tire son origine des fragments d’animaux marins fossilisés appelés «encrines» ou «crinoïdes» que l’on retrouve sur le site et dans de nombreux endroits en Lorraine. Vieux de plus de 200 millions d’années, ces animaux vivaient en colonies, fixées par des sortes de crampons sur les fonds marins.
Ce motif répétitif inscrit le projet dans la géologie et dans l’histoire du lieu.